Pull Lady Downtown

Pull Lady Downtown

Aujourd’hui, je viens vous présenter mon pull Lady Downtown que j’ai tricoté grâce au patron de Triple L de Mag. Vous pouvez retrouver le patron de ce pull sur Ravelry. C’est un patron payant disponible en français.

Si vous souhaitez découvrir mon pull Lady Downtown en vidéo, je vous invite à regarder le 15ème épisode de mon journal créatif, où je vous montre la laine utilisée, détaille la construction et vous livre mes impressions sur mon pull.

La Laine utilisée

Pour tricoter le pull Lady Downtown, j’ai utilisé de la laine teinte à la main par Madelaine et Philibert. J’ai choisi le coloris Cardiff, un magnifique fuchsia, dans la base Memoh Sock. Cette base est composée de 55% merino, 20% mohair et 25% nylon.

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot en cours par Alice Gerfault

J’ai acheté 3 écheveaux. Etant donné qu’ils sont très généreux (je ne les ai pas pesés à la base), j’en ai utilisé 2 entiers et moins d’un tiers du 3ème écheveau.

Mes impressions pendant le tricot du Lady Downtown

On commence par monter des mailles et tricoter en rond des cotes 2×2 torses.

Ensuite, on attaque les choses sérieuses : augmentations raglans, mini torsade sur les raglans, dentelle des manches et rangs raccourcis !

Cette 1ère partie du raglan avec les rangs raccourcies est assez « sportive ». Le fait d’avoir les rangs raccourcis complexifie la dentelle car on tricote aussi sur l’envers. Au final, il y a deux fois plus de points à maîtriser. Par exemple, je maîtrise les augmentations intercalaires gauche et droite mais je n’avais jamais fait d’augmentation intercalaires gauche et droite sur l’envers ! Pour cette première partie du tricot il faut vraiment être très concentrée.

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot en cours par Alice Gerfault

Sur la deuxième partie du raglan, c’est bien plus simple ! Déjà, on tricote en rond (fini les rangs raccourcis) donc les manipulations sont moins nombreuses et les points sont plus faciles à exécuter. Bien qu’on intègre désormais une dentelle supplémentaire, sur le devant du pull, on se retrouve à faire le même rang que sur les manches ! Ce petit détail est très bien pensé (merci Magdalena !) Il faut bien penser à regarder spécifiquement les diagrammes des manches et du col car le diagramme du col changent par rapport à celui des manches au bout d’un moment. Sinon vous vous retrouverez comment moi à modifier certaines mailles après-coup.

Désormais, les dentelles des manches ne sont plus expliquées en rang par rang mais via un diagramme (et il y a un diagramme dédié pour le col aussi) Personnellement, je préfère suivre un diagramme ! C’est notamment un point que je trouvais difficile sur la première partie car la mise en place de la dentelle des manches était expliquée en texte.

J’ai mis un peu de temps à maitriser les points fantaisies. A ce point, je n’arrivais pas à les garder en tête donc je revenais sur les explications des points fantaisie assez fréquemment. J’ai aussi fait quelques erreurs dans la dentelle de la manche au niveau. En essayant de suivre scrupuleusement les explications des points fantaisies, j’ai quand même eu des soucis de compte de mailles que j’ai corrigé en intercalant une nouvelle maille.

Après la séparation des manches et du corps, le tricot est plus tranquille. Le jersey du corps est toutefois rythmé par une petite dentelle de chaque côté du corps.

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot en cours par Alice Gerfault

Le patron prévoit de cintrer le corps ou de tricoter tout droit. J’ai choisi le cintrage bien qu’au final il est très léger. On termine le corps par des cotes 2×2 torses.

Une fois qu’on a terminé le corps, il est temps de reprendre les mailles au niveau des manches !

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot en cours par Alice Gerfault

Deux manches plus tard, mon Lady Downtown est terminé !

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot par Alice Gerfault

Mes ajustements liée à mon échantillon

Pour la première fois de ma vie de tricoteuse, j’ai fait des ajustements sur le patron car mon échantillon ne correspondait pas !

Je n’avais pas le même échantillon, que ce soit en utilisant des aiguilles 3,25 ( ni même avec des aiguilles 3mm et le rendu du tissu avec des aiguilles plus petites ne me convenait pas.

Echantillon pour le Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot par Alice Gerfault

Mon échantillon était de 26 mailles par 36 rangs contre un échantillon préconisé de 24 mailles par 36 rangs. Cela implique que je devais faire le nombre de rangs prévue dans la plus petite taille mais faire les mailles de la taille au-dessus et donc adapter le rythme des augmentations du raglan.

De plus, sur le Lady Agatha, le raglan est finalement un petit peu trop long à mon goût et donne un peu trop d’aisance sous le bras. J’avais donc 2 raisons d’augmenter le rythme des augmentations par rapport au patron. Ainsi, j’ai continué l’augmentation tous les 2 rangs de la partie 2 jusqu’à obtenir le nombre de maille du la taille M. Je n’ai donc pas fait la partie 3 qui consiste à augmenter les mailles du corps tous les 4 rangs.

Ce changement a eu un impact sur le nombre de mailles des manches. je me retrouve avec 6 mailles de moins que le patron sur les manches au moment de la séparation du corps et des manches. J’ai vérifié que cela m’irait en termes de circonférence des bras en centimètres

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot par Alice Gerfault

Le mot de la fin

J’ai beaucoup aimé tricoter ce pull. Pour une fois, j’ai eu hâte de tricoter des manches et leur magnifique dentelle !

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot par Alice Gerfault

Ce patron, aussi génial soit il, n’est pas tout à fait adapté aux débutants. Je vous conseille de faire d’abord le Lady Agatha, qui permet de vous familiariser avec certains points qui sont repris dans le Lady Downtown. Ensuite, si vous êtes comme moi, même si le patron ne semble pas adapté à votre niveau, vous pouvez quand même vous lancer. La motivation est pour moi le meilleur facteur de réussite au tricot !

Pull Lady Downtown de Triple L de Mag, tricot par Alice Gerfault

En tout cas, quel bonheur de pouvoir profiter de ce pull après toutes ces heures passées à le tricoter ! C’est une grande fierté pour moi de l’avoir réussi et je sens qu’il va être souvent porté cet automne et hiver ;-)

A bientôt pour de nouvelles aventures créatives !


N'hésitez pas à partager !
Aucun commentaire

Publier un commentaire