Gilet Rendez-vous

Gilet Rendez-vous

Je vous présente aujourd’hui mon nouveau gilet : le gilet Rendez-vous d’Atelier Emilie. C’est un gilet court et féminin. J’ai choisi de le faire avec peu d’aisance pour pouvoir l’associer avec des robes. Il se tricote de haut en bas et sans couture ! J’ai opté pour un gilet bleu marine pour en faire un vrai basique pour ma garde-robe (mais aussi parce que le bleu c’est ma couleur préférée 😉 )

Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie tricoté par Alice Gerfault

Fiche technique :

  • Patron : Rendez-vous d’Atelier Emilie
  • Echantillon : 21 mailles par 30 rangs
  • Taille tricoté : XS pour obtenir un pull d’environ 88cm de tour de poitrine
  • Aiguilles utilisée : aiguilles circulaires 3,75mm
  • Mon projet sur Ravelry

Laine Utilisée

Pour tricoter mon gilet Rendez-vous, j’ai choisi une association de deux fils :

  • Un merino superwash d’épaisseur fingering teint par ArcoIris Yarns dans le coloris Atlantis
  • Un mohair et soie de la marque Kremke Soul, coloris 95

Echantillon du Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie tricoté par Alice Gerfault

Dès l’échantillon, j’ai bien vu que le fil de soie du mohair Kremke est particulièrement visible. Le fil de soie ne semble pas teint ou avoir mal pris la teinture comme le mohair. C’est la première fois que je tricote un mohair de cette marque donc je ne sais pas si c’est le cas sur les autres coloris ou si c’est lié au fait que le coloris que j’ai choisi est foncé.

La laine de ArcoIris Yarns est tout simplement magnifique : un bleu avec des zones plus foncées, presque noires. Sur la photo, il tire vers le violet mais ce n’est pas du tout le cas en vrai.

Mes impressions pendant le tricot

Le démarrage de ce tricot commence n’est pas inconnu pour moi car j’ai déjà eu l’occasion de faire cette construction sur le gilet Falesia. Comme pour le Falesia, j’ai eu un doute sur le positionnement de ma bande lorsqu’il faut relever les mailles. Je crois relever les mailles est l’étape que j’apprécie le moins sur ce tricot car je trouve que ce n’est pas évident de trouver le rythme de mailles à relever.

Pour me faciliter le tricot, j’ai ajouté des marqueurs pour bien encadrer les mailles raglans. Le patron n’en positionne que d’un coté de chaque maille raglan. Cette astuce me permet de pouvoir me détacher des explications écrites et de savoir automatiquement ou faire les augmentations.

Une fois les raglans terminés, il faut séparer le corps des manches puis tricoter le corps du gilet. Il y a un point d’attention à avoir : ne pas oublier de faire les boutonnières. De mon côté, sur une des boutonnières, j’ai tricoté un peu trop loin. Plutôt que de défaire les rangs, j’ai décidé que je ferais cette boutonnière après coup. (en réalité je n’ai toujours pas fait la boutonnière manquante : je passe le bouton en question en écartant les mailles 🙊)

Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie en cours de tricot par Alice Gerfault

On termine le corps du gilet par une longue (longue) bande de cotes 1×1. Je pense que je n’avais jamais tricoté une aussi longue de bande de cotes auparavant. C’est très jolie mais cette étape parait interminable !

Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie en cours de tricot par Alice Gerfault

Pour le tricot des manches, contrairement à beaucoup de patrons que j’ai eu l’occasion de tricoter jusqu’à présent, Emilie prévoit de base de reprendre plus de mailles et de faire des diminutions au rang suivant. Cette technique permet d’éviter les petits trous qu’on peut avoir dans le tricot au niveau des aisselles. Je le fais systématiquement et la c’est directement prévu au patron !

Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie en cours de tricot par Alice Gerfault

On arrive assez vite aux côtes et après un rang de diminution on attaque un grand poignet de cotes. J’ai réduit de 2 cm la longueur du jersey sur les manches ainsi que la longueur des cotes (Je ne suis pas certaine que c’était une bonne idée… )

En termes de finitions, j’ai choisi des boutons bleus et argentés achetés chez Mondial Tissus.

Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie tricoté par Alice Gerfault

En termes de longueur, ce gilet m’arrive au niveau de la ceinture sur un pantalon taille haute. Il est donc aussi très adapte à porter par dessus une robe.

Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie tricoté par Alice Gerfault

Mes impressions finales

En termes d’accessibilité du patron, pour moi, ce n’est pas un patron pour les débutants malgré l’apparente simplicité du gilet.

Si vous avez peu d’expérience en tricot et que vous hésitez entre le Falesia et le gilet Rendez-vous, je vous conseille d’opter pour le gilet Falesia. Je trouve les explications plus facile à suivre sur le gilet Falesia. En effet, les raglans sont formés de jetés. Visuellement, cela permet de se repérer plus facilement et techniquement, c’est plus simple que les augmentation intercalaires. De plus, l’utilisation d’un double fil (merino + mohair) sur le gilet Rendez-vous complique un peu le tricot par rapport à un fil simple.

Personnellement, j’envisage de retricoter ce gilet dans la taille au dessous sans doute. L’objectif avec cette deuxième version serait d’obtenir un gilet avec un peu plus d’aisance pour lui donner un autre style.

Je me suis amusée à réaliser une illustration pour agrémenter une photo de mon gilet et moi ! Vu que je prends la majorité de mes photos sur un fond blanc (par fainéantise d’aller prendre des photos en extérieur), je me suis dit que ça apporterait un petit trucs en plus !

Illustration du Gilet Rendez-Vous d'Atelier Emilie tricoté par Alice Gerfault

Et voici l’inspiration pour l’illustration ci-dessus.

A bientôt pour de nouvelles aventures créatives !


N'hésitez pas à partager !
1 Commentaire
  • Carole Roche
    Posted at 22:35h, 25 avril Répondre

    Très joli, ce gilet, sobre comme j’aime , et bleu. Mais ce mohair et soie , je le trouve trop visible. Celui de Drops est plus discret, en bleu marine aussi.

Publier un commentaire